Vous êtes ici
2010-03-27 16-56-04 Armes Armes blanches 

Armes : Naginatajutsu

La Naginata est une longue hallebarde japonaise dont la lame courbe n’est pas sans rappeler le fauchard (faux de guerre). Arme puissante à l’efficacité éprouvée face à des cavaliers munis d’épées, son utilisation était très répandue chez les Sohei (moines-guerriers bouddhistes). Aujourd’hui, la Naginata s’étudie à travers le Naginatajutsu, un Art qui séduit de nombreuses femmes attirées par la grâce de ses mouvements à la fois, souples et puissants.

Auteur : Julien Brondani

Photos : Johann Vayriot et D.R.

2010-03-27 16-56-04

Si l’utilisation de la Naginata fut largement répandue durant l’ère féodale, certaines sources datent son apparition de l’époque Nara (710 à 794). La Naginata est donc une hallebarde dont la longueur varie entre 200 et 250 cm. Son extrémité est constitué d’une lame courbe d’une trentaine de centimètres. Néanmoins les dimensions pouvaient varier en fonction du guerrier et de ses besoins sur le champ de bataille. Les théories quant à son origine sont diverses et variées : la plus courante étant celle d’un outil agraire qui était utilisé pour hacher. Les paysans attachaient ainsi des pierres tranchantes à de longs segments en bois. Pierres, ensuite remplacées par des des pièces de métal. Une autre version probable tendrait à expliquer qu’une arme similaire à la  Naginata aurait été introduite par les chinois vers 200 ans avant J.C (dynasties Han et Wei). Néanmoins, les Japonais auraient perfectionné et codifié le maniement de la Naginata.

Retrouvez la suite de cet article dans le numéro 421 de Karaté Bushido disponible ici.

Selon vous, quel est le plus efficace pour se défendre

Articles similaires

Leave a Comment