Vous êtes ici
11993024593 Arts Martiaux Taekwondo 

Nouvelles règles pour les Championnats de France seniors de Taekwondo !

La Fédération française de Taekwondo a diffusé un communiqué de presse sur les Championnats de France seniors à venir :

 

Concurrence et nouvelles règles

Le compte à rebours est déclenché pour les athlètes qui combattront lors des prochains Championnats de France seniors, le samedi 4 mars, à la Halle Carpentier. A la clôture des inscriptions (lundi 12 février), 279 concurrents ont confirmé leur participation. Chiffre auquel seront ajoutées quelques dérogations.

C’est donc une belle compétition qui s’annonce à Paris avec la présence des meilleurs athlètes. Chez les filles en -46 kg, les affrontements seront de haute volée entre la talentueuse Sarah Adidou (ASC Champigny), vainqueur du Tournoi de Paris, la fougueuse juniors Tiavo Randrianisa (COSMA Arcueil) et l’expérimentée et médaillée européenne Hajer Mustapha (Tkd St Fons Métropole). En -49 kg, c’est sous pression que Yasmina Aziez (MMMT – Montpellier) combattra en France, pour la première fois depuis les jeux de Rio. « J’ai hâte d’y être car garder mon titre national me tient autant à cœur que ma participation olympique.

En -73 kg, Estelle Vander-Zwalm (ACT Phoenix Clichy) signera son retour après deux saisons compliquées (blessée aux genoux). « Elle revient tranquillement mais sûrement sur le devant de la scène, confirme Louis Lacoste, Directeur du Haut-Niveau. En Turquie, le week-end dernier, elle a réalisé une belle prestation en s’emparant de la médaille de bronze. » Estelle Vander-Zwalm devrait s’affirmer comme la principale concurrente de Marie-Paule Blé (Van Thuyne Tkd), Championne de France en titre.

Parmi les têtes d’affiche du Taekwondo Français, Haby Niaré et Anne-Caroline Graffe seront les deux grandes absentes et excusées pour blessure.

Chez les garçons, la compétition sera plus ouverte mais livrera de beaux duels. En -68 kg, ils seront plus d’une trentaine à se disputer le titre national. Dans la catégorie reine des poids lourds, Yoann Miangue (Hagwon Taekwondo Montauban) s’alignera pour la première fois. «J’aborde cette compétition avec une énorme envie de gagner. Je n’ai rien à perdre. C’est un honneur de combattre dans cette catégorie qui a vu passer les plus grands noms du taekwondo Français. J’aimerais m’inscrire dans cette continuité, perpétuer l’héritage laissé par les Doumbia, Borot, Gentil, Meloul… et faire honneur aux anciens en réalisant de grandes performances voire de marquer l’histoire. » Face à l’enthousiasme du Jeune Yoann, le Montpelliérain Omar El Yazidi (MMMT), médaillé européen compte lui conserver le leadership. Sa récente médaille de bronze à l’Open de Turquie démontre son bon état de forme actuel et sa motivation.

Si le niveau des athlètes laisse présager de beaux duels, les nouvelles règles d’arbitrage pourrait également offrir plus de spectacle. Ces dispositions, dont l’application devrait être actée en fin de semaine par le Comité Directeur de la FFTDA, prévoiront notamment la disparition des avertissements au profit des sanctions. En cas de fautes, un point sera directement attribué à l’adversaire. Les coups de pieds au plastron seront maintenant valorisés de deux points. Toutes actions de jambes avant devront être suivies d’une attaque ou d’une défense sous peine d’une sanction. « Appliquées lors des Opens d’Allemagne et de Turquie, ces règles ont véritablement dynamisé les combats. Les temps morts ont diminué et les échanges étaient plus fournis, précise Louis Lacoste. Quelques soient leur style ou gabarit, tous les combattants peuvent désormais tirer leur épingle du jeu. »

A Paris, tout sera donc possible.

·         Consulter la liste complète des engagés : www.martial.events/fr/events/championnat-de-france-seniors-2017

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment