Vous êtes ici
runners-373099 Nutrition Préparation mentale Préparation physique 

Comment faire du sport pendant le Ramadan ?

Chaque année, le Ramadan vient rythmer le quotidien de millions de sportifs musulmans à travers le monde. Durant un mois, les musulmans qui pratiquent le ramadan se privent de manger et de boire (ainsi que de fumer et d’avoir des rapports sexuels) tant que le soleil n’est pas couché.
A quelques jours du début des festivités (le ramadan devrait commencer demain ou après demain) il convient de rappeler certaines règles pour pouvoir continuer à faire du sport, en période de jeûne. Car rappelons le, période de jeûne et pratique sportive ne sont pas incompatibles !

Tout d’abord, pour pouvoir continuer à pratiquer pendant un jeûne, le sportif  doit être à l’écoute de son corps. Les sensations de faim et de soif seront particulièrement gênante la première semaine. Pour les sportifs en période de ramadan, la déshydratation est le danger principal. Pour s’hydrater au maximum durant les nuits, il est conseillé de boire en petite quantité sur une longue période.

Il est également essentiel d’adapter un nouveau rythme d’entrainement en fonction de son  nouveau rythme d’alimentation. Adaptez vos repas en fonction de votre programme du lendemain, il est conseillé de boire 150% des pertes hydriques prévues. Par exemple, comptez deux litres d’eau à boire la veille d’un jogging d’une heure …

800px-Glass_of_Water
Crédit photo : Jorge Barrios

En cette période de l’année, les température peuvent monter et la chaleur viendra s’ajouter à l’équation. Pour éviter les « coups de chaleur » il est recommandé de s’entrainer en intérieur ou de préférer les zones ombragées. Il est également conseillé de se couvrir la tête, avec une casquette ou un linge humide.

L’hypoglycémie est également un risque à prendre en compte. Pour l’éviter, adaptez l’intensité de vos entrainements et soyez à l’écoute de votre corps. Pour éviter les nausées et autres baisses de tensions, mettez l’accent sur l’aspect technique plutôt que physique lors de vos sessions sportives.

De manière générale, le Ramadan n’est pas du tout incompatible avec une pratique sportive, même intense. De nombreux exemples de sportifs de haut niveau sont allés dans ce sens. Par exemple en 1995, la star de la NBA Hakeem Olajuwon est parvenu à obtenir le titre de meilleur joueur du mois et ce, en plein mois du Ramadan. Alors pas d’excuses …

Sources :
L’équipe : Sport et Ramadan incompatibles ? 
France 24 : Sport et Ramadan : les parcours de cinq champions 

Selon vous, quel est le plus efficace pour se défendre

Articles similaires

Leave a Comment