Vous êtes ici
affiche Arts Martiaux Festival 

Le Festival participatif des arts martiaux aura lieux samedi 5 mai

Ce samedi 5 mai à Bollene, aura lieu la seconde édition du Festival participatif des arts martiaux. Cet événement est ouvert à tous, gratuitement, et se tiendra au Dojo Astaud, situé Avenue  Ernest Lafond. Le but de ce festival est de promouvoir le Stenka, un art martial russe, mais aussi d’inciter les visiteurs à se familiariser avec les arts martiaux en leur proposant des démonstrations participatives, adaptées aux débutants.

083_083_KB1804

Jean Christophe Parola a organisé cet évènement pour mettre en avant sa discipline : le Stenka, un art martial russe. Pour ce 4eme dan de Sambo Combat et instructeur de Stenka, organiser un festival participatif permet « d’éviter que les gens ne soient simplement dans la contemplation » explique t-il.
Le public sera donc acteur à part entière de cet évènement pour lequel Jean Christophe Parola a prévu deux espaces aménagés de tatamis et d’une scène. Le public pourra donc assister à deux démonstrations simultanées, le tout animé par l’organisateur. « Les gens pourront descendre des gradins pour participer aux animations et remonter se reposer à leur guise, les démonstrations sont prévues pour ça« .
Il est donc conseillé pour les visiteurs de venir habillé en conséquences.
L’entrée est gratuite :  » Grâce au soutient de la ville de Bollene, j’ai pu réduire les frais d’organisation et donc rendre l’entrée gratuite pour toucher le plus de monde possible » insiste l’organisateur.

2

Le Stenka à l’honneur
Par rapport à la première édition, le public pourra assister à plus de représentations. Au programme, du Stenka bien-sur mais aussi du judo, du jiu jitsu brésilien, de la savate boxe française, de la boxe anglaise et du kempo  » J’ai contacté de nombreux clubs de la région en leur expliquant la démarche« . Cerise sur le gateau : le grand maitre de Stenka Valery Maïstrovoy, dont Jean Christophe fût l’élève sera présent lors du festival. Il vient apporter son savoir sur la pratique de cet art martial encore peu connu en France.  » Ce festival sera aussi l’occasion d’échanger, tant sur le plan martial que culturel  » rappelle Jean Christophe Parola, « Déjà l’année dernière nous avions rassemblé des gens de tous horizons et de tous âges, j’espère en faire de même cette année, et faire perdurer ce festival, dans un esprit d’échange« .

Selon vous, quel est le plus efficace pour se défendre

Articles similaires

Leave a Comment