Vous êtes ici
steeve Karaté 

La France première nation européenne en karaté

Avec 5 nouvelles médailles dont 2 en or, les espoirs concluent sur une excellente note le parcours des français aux championnats d’Europe Jeunes qui se déroulaient depuis vendredi 17 février à Sofia (Bulgarie).

La dernière journée de compétition était consacrée aux catégories espoirs. Côté français, les deux chefs de file, Léa AVAZERI chez les filles et Steven DA COSTA chez les garçons, ont confirmé leur hégémonie sur le karaté européen en remportant l’or pour la 4ème fois en compétition jeunes. De son côté Jessie DA COSTA se contente de l’argent après un parcours qui laissait espérer mieux. Sirine LOUNES et Nancy GARCIA remportent quant à elles le bronze européen.

La France, avec 6 médailles d’or, 4 d’argent, 4 de bronze, termine 1ère nation européenne, récupérant son trône perdu l’an dernier (2ème à Chypre). L’Italie et la Turquie complètent le podium.

Les chefs de file ne déçoivent pas : Léa AVAZERI et Steven DA COSTA en or, Jessie DA COSTA en argent

Le double champion d’Europe Senior 2016, Steven DA COSTA (-67kg) était particulièrement attendu pour son retour chez les espoirs, après sa contreperformance à l’Open de Paris en Janvier dernier. Très concentré dès son entrée en lice, il domine largement ses adversaires du jour et accumule les scores fleuves lors des qualifications, concluant même par un 8/0 en demie. En finale, après un début difficile où il encaisse le premier point, il finit par se lâcher et prendre le dessus sur son adversaire. Il s’envole et remporte la finale 10/2. Il est champion d’Europe.

steeve

Crédit Photo : Denis Boulanger / FFKDA

Chez les féminines, Léa AVAZERI (-68kg), récemment passée chez les espoirs n’est pas une novice au niveau européen. Très redoutée par ses adversaires, elle a la particularité d’avoir remporté tous les championnats d’Europe auxquels elle a participé (2016 et 2015 en junior, 2014 en cadette). Elle confirme une nouvelle fois son statut de patronne de la catégorie en réalisant un parcours solide lors des éliminatoires. En finale, après une minute d’observation, elle lance le combat emportant un premier point, confirmé immédiatement par un second. Elle remporte le titre continental pour la 4ème fois d’affilée et reste invaincue en Europe.

lea

Crédit Photo : Denis Boulanger / FFKDA
Jessie DA COSTA (-84kg) se contente finalement de l’argent, après un parcours en qualification qui laissait espérer un doublé de la famille Da Costa. Réputé pour sa pugnacité, Jessie de Costa a encore une fois prouvé en qualifications qu’il ne fallait pas lui laisser la moindre opportunité de marquer. Très difficile à remonter une fois qu’il mène, il n’a concédé qu’un seul point avant la finale. Malheureusement pour lui, ce dernier combat était beaucoup plus compliqué. Il encaissait rapidement un premier point, puis les points s’accumulaient pour son adversaire en finale. Il s’incline lourdement 2/10. Il est vice-champion d’Europe, une place loin d’être satisfaisante pour lui.

Sirine LOUNES et Nancy GARCIA en bronze, complètent la moisson française En début de journée, Sirine LOUNES (-50kg) prenait un départ tonitruant, remportant facilement ses 3 premiers combats avant d’être défaite en 1⁄2 finale. Elle s’impose en finale de repêchage pour remporter le bronze. Une petite déception au vu des qualités démontrées en début de journée.

Elle est rapidement imitée par sa compatriote Nancy GARCIA (+68kg) qui, après s’être inclinée au premier tour, a surmonté sa déception. Elle parvient à se remobiliser et remporte haut la main ses 2 tours de repêchage. Elle est en bronze. Les autres athlètes français engagés du jour, Sabrina OUIHADDADENE (-55kg), Laura SIVERT (-61kg), Maxime RELIFOX (-75kg), Ilies MARDHI (-60kg) et Mathieu GIRIER DUFOURNIER s’inclinent quant à eux en phase de qualifications.

La France conclut ces championnats d’Europe sur une note générale très positive. Après 3 jours de compétition, l’Équipe de France confirme sa domination européenne ce qui est de bon augure pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Sur le plan individuel, même si certains auraient pu mieux faire, les stars de l’Equipe de France ont confirmé leur statut et de nouveaux athlètes ont émergé sur la scène européenne. Rendez-vous en février prochain à Sotchi (Russie) pour la confirmation lors de la 45ème édition des championnats d’Europe Cadets/Juniors/Espoirs.

Source : FFKDA

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment