Vous êtes ici
1 Ouverture ACTUALITES Arts Martiaux Karaté 

Les Grands dojos Fondateurs : Pèlerinage Martial

1 OuvertureQuelle soit religieuse, théologique ou féodale (fidélité envers son école), les hommes créent des liens puissants avec leur foi. Certains pèlerins vont à la Mecque, à Lourdes ou encore dans la ville Kurukshetra en Inde. Pour un pratiquant d’Arts Martiaux, remonter la Voie des origines signifie se rendre dans les Hombu Dojos Japonais, écoles fondatrices, gardiennes d’un savoir ancestral. Karaté Bushido vous offre un focus sur ces Dojos incontournables capables de transformer une passion en art de vivre.

La J.K.A. Headquarters est l’Hombu Dojo le plus célèbre du Karaté moderne. La Nihon Karate Kyokai ou Association Japonaise de Karaté naquit en 1949 à l’initiative de certains élèves directs de Me Funakoshi. À sa tête, Saigo Kichinosuke fils du légendaire samouraï Saigo Takamori dont la statue trône dans le parc d’Ueno depuis 1898. Il ouvre en 1955 les bureaux de la JKA dans le quartier de Yotsuya et en fait un Dojo l’année suivante en établissant le premier programme de formation d’instructeurs du Japon. Le 22 décembre 2000 ouvrent les nouveaux locaux de la JKA désormais situés à Koraku, dans le vieux quartier de Tokyo appelé Bunkyo-Ku. Les 4 étages réunissent 2 dojos réservés aux membres de l’association. N’importe quel membre occidental peut visiter la JKA sur simple demande par E-mail. Maître Shina, formateur au diplôme d’instructeur de la JKA, accueille occasionnellement des visiteurs dans ses cours. Ne nous leurrons pas, la légende voulant que le Gaijin, l’étranger, est malmené lorsqu’il vient s’entrainer au Japon n’est pas totalement fausse. Disons simplement qu’à la JKA, la pratique est prise très au sérieux et l’exigence est grande.

Pour lire cet article en intégralité, cliquez ici

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment