Hapkido

« Voie des énergies unifiées »
 
Art martial coréen, l’Hapkido est à la fois un système de self-défense et une voie spirituelle (kunja). Il se compose d’un travail sur les points vitaux, les projections, les étranglements et les pressions articulaires ou musculaires. L’Hapkido est souvent utilisé comme complément par les pratiquants de Taekwondo afin d’enrichir leur bagage technique.
 
 
L’Hapkido est né en 1948 de la présentation d’un corpus de techniques par Yong Sul Choi, inspiré de l’aiki-jutsu appris auprès de Takeda Sokaku (également maître de Morihei Ueshiba), fondateur de l’école Daito Ryu. L’art martial comprend 300 techniques de base, 4000 variantes, des dizaines d’écoles.
 
 
Styles : Sin-Moo Hapkido de Han-Jaé Ji, Hapkido de Bong-Soo Han (style dur, influencé par le Taekwondo), Hapkido de Nathan Chiw (style intermédiaire, développé aux États Unis, influencé par le Taekwondo et l’Aiki-jutsu), Hapkido de Joshua Johnson (style souple, influencé par les styles chinois).
 
 
Experts : Young-Shul Choi, Bok-Sop Suh, Sea-Oh Choi, Bon-Soo Han, Seong-Taé Kim, Antonio Carbonell, Philippe Pinerd, Serge Trochet.