Vous êtes ici
394Q4213 Sambo 

Hervé Gheldman : La science du Sambo

Auteur de l’ouvrage « Sambo Self Défense – Applications au combat de rue », Hervé Gheldman revient aux sources de cet Art élaboré dans l’ancien bloc de l’Est. Pour Karaté Bushido, il évoque les fondamentaux du Sambo. Une mise au point lucide qui éclaire notre vision parfois déformée par l’aspect uniquement sportif de cette discipline. Artiste Martial complet, Hervé Gheldman découvre le Sambo en 1985 et tombe éperdument amoureux de cet art de défense. Formé sur place à la mode soviétique, il se perfectionne pour atteindre l’excellence et décroche plusieurs titres mondiaux en Combat-Sambo. Français installé à Genève, il dirige aujourd’hui, le plus grand club de Suisse.

8-394Q1568

Hervé, pourquoi ce livre ?
J’ai conçu le livre que j’aurais aimé avoir étant jeune en détaillant au mieux les techniques par des images bien séquencées. Évidemment ça ne remplace pas un professeur et l’apprentissage dans un dojo mais mon ouvrage constitue un allié précieux. Aujourd’hui j’éprouve énormément de fierté quand je rencontre des jeunes en cours ou lors des stages qui viennent avec le livre et s’exercent en fonction des diffèrents thèmes. Plutôt que le savoir empirique à travers des centaines de techniques je suis parti sur le principe de techniques simples pouvant être déclinées et offrant de nombreuses combinaisons.

Combien de temps as-tu pris pour concevoir cet ouvrage ?
Les prises de vues : près de 7300 photos avec Christophe Diez, l’auteur des clichés, ont requis beaucoup de temps. Ensuite j’ai eu besoin d’un bon mois pour rédiger l’ouvrage afin de bien détailler les techniques.

 

 

Ton ouvrage traite des applications du Sambo au combat de rue. L’aspect Self-Défense de cet Art semble délaissé de nos jours au profit de la version compétitive ?
C’est une erreur ! Le Sambo n’est que Self-Défense mais il a été développé par certains de façon erronée. En France on a tendance à parler du Sambo sportif et du combat Sambo qui sont uniquement des dérivés du Sambo originel. Historiquement le Sambo  » SAMOZACHITA BEZ OROUGIA  » (Self-Défense sans armes) a été créé pour les besoins de la police et de l’armée. Les applications sportives sont arrivées longtemps après avec le succès qu’on connait (…)

Texte : Julien Brondanni – Photo : Christophe Diez

Pour pouvoir lire la suite de cette interview, vous pouvez vous procurer le magazine Karaté Bushido ici.

 

Selon vous, quel est le plus efficace pour se défendre

Articles similaires

Leave a Comment