Vous êtes ici
_H8Q4337 ACTUALITES Karaté Kyokushinkai 

Du Kyokushinkai au Kazumi-ryu, Hajime Kazumi : «Faire évoluer le Karaté»

_H8Q4337Il a été l’un des plus grands champions du Karaté Kyokushinkai. Le Japonais Hajime Kazumi développe aujourd’hui son propre style, le Kazumi-ryu, au sein de la fédération Kazumi Ryu Kokusai Renmei. De passage à Paris à l’invitation de Grégory Burgel, il nous a accordé un entretien exclusif.

Kazumi ! Voila un nom qui, pendant des années, a fait trembler plus d’un combattant sur le circuit international du Karaté. Le Japonais s’était spécialisé dans les low-kicks. Il parvenait avec cette technique, à «descendre» des adversaires plus lourds que lui ; il lui suffi sait que le combat dure suffi samment longtemps pour placer suffi samment de coups et, à terme, l’adversaire s’écroulait, ne pouvant plus tenir sur ses jambes meurtries. Aujourd’hui, Hajimé Kazumi ne combat plus en compétition. Il a quitté le Kyokushinkai et s’investit dans une recherche qui le pousse à approfondir la technique et à découvrir de nouvelles sensations. C’est le pari qu’il a fait en créant le Kazumi-ryu, en 2003.

Quels furent vos débuts dans les arts martiaux ?

Quand j’ai eu 7 ans mon père, qui était 5e dan de Karate Gojukai, élève de Hayakawa sensei, m’a inscrit au Honbu Dojo du Kyokushin. Je uis resté un an. Puis j’ai arrêté. J’ai repris à 13 ans. Toujours au Honbu Dojo. A cette époque, les cours des adolescents étaient dispensés par Shokei Matsui quatre fois par semaine.

A mon entrée au lycée, j’ai décidé de rejoindre le Kamata dojo de Hiroshige sensei, réputé pour former de nombreux champions. J’ai continué à suivre son enseignement jusqu’à mes 32 ans.

Pour lire cet article en intégralité, cliquez ici

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment