Vous êtes ici
JBR_9473 Self défense 

L’art du « pinching » (pincement) avec David Delannoy

Élève de Sifu Dan Inosanto, David Delannoy enseigne aux civils mais également aux forces de l’ordre. Question points vitaux notre homme en connaît un rayon mais plus que les frappes, il milite en faveur du pinching (l’art du pincement). David nous expose le bien-fondé de cette méthode et ses nombreux avantages dans le cadre de la Self-Défense. 

David Delannoy et son fils Killian.

David, quelle est l’importance des points vitaux dans les Arts Phillipins ?

En préambule, je dirais que les points vitaux évoluent en fonction des heures de la journée et que leurs effets peuvent donc varier en fonction de la contrainte horaire. Dans les Arts Philippins, nous recherchons ces zones car nous souhaitons couper court rapidement à l’affrontement. Pour ma part je travaille sur plusieurs zones. D’abord, la zone visuelle puis respiratoire, l’appareil locomoteur et enfin le système reproducteur.

Quel est l’interêt du pinching ?

Il permet d’agir sur le nerfs et couper le courant électrique ! Le pinching dans le cadre de la Self-Défense regroupe pas mal d’avantages : vous pouvez parler et raisonner la personne, prendre la fuite ou si besoin, passer à une poussée ou séries de frappes. Dans l’imaginaire collectif on associe points vitaux et frappes alors qu’il est intéressant de les stimuler d’une autre façon.

Pour pouvoir lire la suite de cette interview, vous pouvez vous procurer le magazine Karaté Bushido ici.

Selon vous, quel est le plus efficace pour se défendre

Articles similaires

Leave a Comment