Vous êtes ici
Minn_Yekkha Arts Martiaux Birmans 

Minn Yekkha « Nous évitons l’affrontement direct »

Au Myanmar (ex-Birmanie), douze « Très Grands Maîtres » font office de références absolues. Minn Yekkha est l’un d’entre eux. Formé par 23 professeurs différents, il est devenu le chef de file du « Style Royal », l’une des cinq grandes écoles de Thaing Bando. Il nous éclaire sur cet art très complet mais méconnu.

 

U Minn Yekkha a quitté pour la première fois son pays l’an dernier, à l’occasion du 26e Festival des Arts Martiaux de Paris-Bercy. En l’occurrence, il dirigeait la délégation birmane venue (re)présenter son art multi millénaire aux yeux occidentaux. Cela suffit à comprendre l’importance du rôle de Minn Yekkha dans le Thaing, l’art martial birman.Agé de 70 ans, il n’a jamais cessé de pratiquer depuis ses 15 ans. Il appartient aujourd’hui à ce cercle très restreint des Grands Maîtres qui ont été formés à toutes les écoles du Thaing et compose le « Conseil des 12 Sages ». Son savoir est immense et il a d’ailleurs publié plusieurs ouvrages sur l’histoire, la philosophie, l’essence et la technique du Thaing.Minn Yekkha partage avec nous un pan de ses connaissances sur un art martial qui sera présent pour la première fois dans une compétition internationale en 2013, lors des « SEA Games » (South East Asia) organisés au… Myanmar.

 

Par Ludovic Mauchien 

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le Karaté Bushido n°396 disponible ici

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment