Vous êtes ici
ufc 210 ACTUALITES MMA 

UFC 210 : Cormier garde la ceinture

Daniel Cormier, champion UFC des Lourds-Légers a défendu son titre en remportant son combat face à Anthony « Rumble » Johnson en « main event » de l’UFC 210, samedi 8 avril à Buffalo.

Daniel Cormier contre Anthony Johnson, round 2 !

Deux ans après leur premier combat (à l’UFC 187), les deux colosses s’affrontaient de nouveau pour le titre des Lourds-Légers de l’Ultimate Figthing Championship (UFC), samedi soir au KeyBank Center de Buffalo.

Et pour la deuxième fois, Cormier a remporté la confrontation par étranglement, à 3.37min du deuxième round. Un combat un peu plus court que le premier donc, mais un résultat identique, fruit d’une stratégie ratée de la part d’Anthony Johnson.

A la surprise général,  « Rumble » a décidé de combattre dans la zone de confort de Cormier, en cherchant le corps à corps plutôt que la boxe. Une stratégie étrange lorsque l’on connaît sa force de frappe. C’est même lui qui a emmené son adversaire au sol en premier, mais sans réussir à enchaîner.

« Je ne pouvais pas croire qu’il voulait vraiment lutter avec moi » a admis Cormier après sa victoire. « Ça ne me dérangeait pas de lui laisser le premier round, mais je savais que je prendrais éventuellement le dessus. Il m’a quand même amené deux fois au sol, mais il faut aussi savoir me garder là. »

Au milieu du deuxième round, Cormier a réussi à prendre le dos d’Anthony Johnson. Un « rear-naked choke »  plus tard et la ceinture lui revenait. Une deuxième défense de titre réussit pour DC !

Après son combat, le champion s’est tourné vers la foule ou se tenait entre autre Jimi Manuwa, prétendant au titre. Mais rapidement, l’attention s’est portée sur Jon « Bones » Jones :

« Ce gars-là est-il au moins admissible à la compétition ? Ne me parlez pas d’un gars qui ne peut même pas se battre. Quand tu auras remis de l’ordre de ta vie, je serai ici et je t’attendrai, jeune homme ! Tu le sais, ça fait deux ans que je t’attends. » 

« Je le respecte en tant que combattant, mais on ne s’entend tout simplement pas sur le reste. Je lui accorderai le privilège de se retrouver dans la même cage que moi, mais il ne pourra pas passer l’examen avant d’avoir fait ses devoirs! » A-t-il ajouté.

Anthony Johnson a, quant à lui, surpris tout le monde en annonçant sa retraite après cette défaite. A 33 ans, l’américain se dit lassé de combattre :  « Je suis fatigué de me faire frapper et ruer de coups par d’autres gars. Il n’y a rien d’agréable là-dedans ». 

Gegard Mousasi vainqueur dans la confusion

En « co main event »  de la soirée, Gegard Mousasi (dont vous pouvez retrouver l’interview dans le numéro Avril-Mai 2017 de Karaté Bushido !) a remporté son combat face à Chris Weidman. Une victoire qui fera couler beaucoup d’encre, car entachée d’un arbitrage approximatif.

A 2.13 min du deuxième round, l’arbitre Dan Miragliotta s’interpose dans un premier temps, car il  juge que Musasi a atteint Weidman avec un genou illégal. Pendant les cinq minutes laissées à l’américain pour reprendre ses esprits, M. Miragliotta se rend compte de son erreur. Dans un revirement de situation qui a causé la confusion la plus totale dans le KeyBank Center et un désarroi tout à fait justifié dans le camp de Weidman (13-3), l’arbitre a alors accordé une victoire à Mousasi (42v-6d-2n).

En interview d’après combat, Mousasi a déclaré : « Ce n’est pas ma faute, je ne sais pas plus ce qui se passe. Je voudrais continuer »  Il a également ajouté qu’il accorderait à Weidman une revanche.

Pour l’américain, cette troisième défaite consécutive fait mal. « Je ne peux pas croire ce qui arrive en ce moment. Je suis tellement désolé » a-t-il lâché.

Avec un record de 10-3 depuis son arrivé à l’UFC, Gegard Musasi se positionne comme un prétendant au titre des poids moyens.

Patrick Coté annonce sa retraite.

Avant Anthony Johnson, une autre figure de l’UFC a annoncé sa retraite. Après sa défaite face à Thiago Alves (par décisions unanimes), Patrick Coté a décidé de raccrocher les gants. La fin d’une longue carrière pour le québécois, qui a débuté à l’âge de 22 ans.

Avec un bilan de 23-11, Coté n’a jamais réussi à devenir champion, même s’il a combattu pour le titre, en « main event » de l’UFC 90. Un combat perdu face à Anderson Silva, qui lui a tout de même valu de devenir le premier combattant à tenir plus de deux rounds face à « the Spider ».

« C’était le plan depuis le début. Gagner ou perdre, j’avais décidé que ça allait être le dernier » a-t-il déclaré.

 

 

Résultats carte principale : 

Daniel Cormier vs Anthony Johnson : Cormier par soumission (2ème round)

Gegard Mousasi vs Chris Weidman : Mousasi par TKO (2ème round)

Cynthia Calvillo vs Pearl Gonzales : Calvillo par soumission (3ème round)

Thiago Alves vs Patrick Coté : Alves par décision unanime 

Charles Oliveira vs Will Brooks : Oliveira par soumission (1er round)

 

 

 

 

 

 

 

Francis N'Gannou peut-il prendre la ceinture de l'UFC ?

Articles similaires

Leave a Comment