Tai Chi Chuan

Tai chi chuan
 « Boxe du faîte suprême »
 
C’est le plus répandu des styles dits internes du Kung-Fu, basé sur des mouvements lents et continus, effectués en harmonie avec la respiration. Pratique individuelle avant tout, le Tai chi chuan peut aussi s’effectuer à deux (Tuishou) pour travailler sur la sensibilité à travers de l’autre, ou encore avec des armes (sabre, épée, bâton, lance, éventail).
 
Créé au XIIIe siècle par un ermite taoïste du nom de Tchang San-Fong, le Tai Chi Chuan est un art énergétique chinois destiné à prolonger l’espérance de vie. Il est ensuite notamment développé au sein du village de Chenjiagou (centre mondial de ka discipline aujourd’hui) en tant qu’art martial de formation de la milice locale. Il est révélé par la famille Chen -entre autres- à un nombre limité d’adeptes à la fin du XVIIIe. Tous les styles sont des créations assez récentes.
 
 
Yuan zu Mou, Jian, Sun-Fa, Zhang Xiao Yan, Duc Nguyen Minh, Aijun Zhang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *